© Marion Pedenon

MATIAS TRIPODI

Danseur / chorégraphe / linguiste / professeur de tango 

 

Né à Buenos Aires en 1985, Matias Tripodi est un artiste multidisciplinaire basé à Paris. Danseur, professeur de tango, linguiste et chorégraphe, Matias trace un parcours atypique au croisement des disciplines. Il s’est formé dans les lieux traditionnels du tango à Buenos Aires depuis l’âge de 17 ans et à l'Academia de Estilos de Tango Argentino (ACETA, Secretaria de Cultura de la Nación Argentina). En parallèle, il a fait ses études en linguistique à l'Université de Buenos Aires. Ces deux domaines ont marqué son travail, développant une réflexion à la fois théorique et créative. Matias a su créer une vision contemporaine sur le tango, appuyée par toute une série d’expériences et collaborations avec de prestigieuses compagnies et structures culturelles en Europe et en Argentine. Avec son parcours singulier, Matias se spécialise dans l’articulation de disciplines et langages créatifs, gardant une signature esthétique qui lui est propre.

 

En danse contemporaine, Matias développe depuis 2012 des créations chorégraphiques et travaille en collaboration avec des compagines de danse et de théâtre : le Tanztheater Pina Bausch, la Fondation Pina Bausch, les danseurs de l’Opéra National de Paris réunis par Incidence Chorégraphique, le ballet de l’Opéra de Leipzig, la compagnie Les Choses de Rien, la Fabrique Autonome des Acteurs, la compagnie du Flamant Noir, entre autres. Repéré par le CCN Mulhouse / Ballet de l’Opéra national du Rhin en 2017, sous la direction de Bruno Bouché, Matias commence une série de collaborations avec cette structure, fondamentales dans sa trajectoire : il participe à " l’Atelier " (résidence de recherche multidisciplinaire), signe la scénographie du programme « Danser Bach au XXI » (chorégraphie de Chaix, Bouché et Mercy). Dans le cadre du Festival Arsmondo, en 2019, à la demande d’Eva Kleinitz, il signe la mise en scène et la chorégraphie de l’opéra tango «María de Buenos Aires », d'Astor Piazzolla et Horacio Ferrer. Captée et diffusée sur Arte, la pièce lui permet de rendre visible une recherche mettant en jeu plusieurs codes et formes esthétiques, au-delà du tango. Matias Tripodi a collaboré également à la chorégraphie de « Tango y Tango » (première en mai 2023 au Théatre du Rond Point), à une création avec le Festival Folies d’Ô à Montpellier (2023), et pour un programme d'événements autour du bal avec le Cirque Éléctrique à Paris. .

 

En combinant recherche théorique et création, Matias a inventé un système innovateur pour écrire la danse de tango. Sur ce sujet, Matias a publié en 2016 la version en espagnol du système, en 2017 la version en français, et en 2018 une étude autour de son analyse du mouvement pour le tango. Cette démarche enrichit une partie important de ses questionnements en danse et les possibilités de transposition des éléments constitutifs du tango vers d'autres domaines. Sur cet axe, Matias a collaboré avec des écoles d’art comme la Haute École des Arts du Rhin. Le système a été présenté en plusieurs festivals et lieux de danse, à l’Academia Nacional del Tango (Buenos Aires, Argentine), à la Bibliothèque nationale de France, à l’IRCAM, entre autres.

Depuis 2015, Matias a développé des projets avec les villes et conservatoires de Paris, Nanterre, Senlis, Roissy, Suresnes, entre autres. Son travail a été diffusé aussi en Allemagne, Suisse et les Pays Bas.

La vidéo, le dessin et les arts visuels enrichissent d'autres voies de recherche, lesquelles déploient les sujets du tango et du langage sur des supports multiples.

 

INSTAGRAM : @matias.tripodi