DANSER BACH AU XXI SIECLE /  CONCEPT ESCÈNOGRAPHIE © MATIAS TRIPODI / FOTO © MARTIN CHAIX

MATIAS TRIPODI. 

Né à Buenos Aires en 1985, il est danseur, professeur et chorégraphe de tango. Avec un parcours atypique et un univers esthétique au croisement des disciplines, Matías se spécialise dans l’intégration d’outils et de langages artistiques pour des projets pédagogiques et pour des créations inspirées du tango. Matías s'est formé dans les lieux traditionnels de tango à Buenos Aires, depuis l'âge de 17 ans. Licencié en linguistique et littérature à l'Université de Buenos Aires (2012), il a nourri une curiosité esthétique inspirée du tango qui l'a mené vers plusieurs disciplines comme l'écriture, le dessins, la vidéo et notamment la danse contemporaine. En 2011/2012, il dispense des stages au Tanztheater Pina Bausch (pour la pièce Nur Du), et en 2016 il participe d’une intervention de tango dans le cadre de la exposition de "PINA BAUSCH" à Bonn, Allemagne. En 2013 il fait un an de résidence à Marseille pendant l'année "Marseille capitale de la culture européenne ". Depuis 2012, il développe particulièrement des créations chorégraphiques inspirées du tango, en collaboration avec des danseurs de l'Opéra national de Paris, le Ballet de l'Opéra de Leipzig et le Ballet de l'Opera National du Rhin, ainsi que avec des compagnies du cirque entre autres . De 2015 à 2017 il a était artiste associé d'Incidence Chorégraphique . En 2017 il commence une serie des collaborations avec le Ballet de l’Opéra National du Rhin: il participe dans l’Atelier (une semaine de recherche avec autres artistes) et il signe la scénographie du programme “Danser Bach au XXI”  (chorégraphie de Chaix, Bouché et Mercy). Actuellement il prepare une création sur sur l’opera tango “MARIA DE BUENOS AIRES” de Astor Piazzolla et Horacio Ferrer pour la saison 2018/2019, toujours avec le Ballet du Rhin, dans le cadre du festival ARSMONDO . Son démarche sur la notation chorégraphique du tango commence en 2013 quand il crée son propre système de notation du mouvement spécifiquement pour la danse de tango argentin. Ça recherche lui conduit à publier en 2016 un livre pour expliquer le système et interroger les limites du éphémère dans le tango. Depuis ce moment il dispense des conférences et stages pour transmettre son travail.